Construire l’avenir: le Festival dans son territoire

avec Pierre Audi, Maja Hoffmann, Macha Makeïeff et Jean-François Chougnet

Langue
en français
Territoire de distribution
Vidéo accessible dans le monde entier
Réalisation vidéo
Passerelles Films
Vidéo disponible en rediffusion jusqu’au
01.01.2021

Une dernière table ronde renoue avec la réflexion sur le sens et la mission du Festival rendue à son évidence première par la crise actuelle, d’une part, en évoquant son ancrage et ses partenariats territoriaux, qui donnent une assise puissante et particulière à son rayonnement national et international, et d’autre part, en se tournant vers l’avenir. Il s’agit ainsi d’évoquer les principes et projets qui animent les acteurs du monde culturel pour mieux transformer les difficultés présentes en opportunités futures. Pierre Audi échange avec Maja Hoffmann, créatrice de la Fondation Luma à Arles, Macha Makeïeff, directrice du Théâtre de La Criée à Marseille et Jean-François Chougnet, directeur du Mucem.


PIERRE AUDI
Né au Liban, Pierre Audi grandit à Beyrouth et Paris avant d’étudier à l’Université d’Oxford. Il fonde en 1979 l’Almeida Theatre et son festival de musique contemporaine à Londres. Il est nommé directeur artistique de l’Opéra d’Amsterdam (1988-2018), du Holland Festival (2004-2014), du Park Avenue Armory à New York (depuis 2015) avant de prendre la direction générale du Festival d’Aix en septembre 2018. Comme metteur en scène, il est invité dans le monde entier (New York, Paris, Milan, Amsterdam, Salzbourg, Bruxelles, Vienne, Sydney, Los Angeles, Munich) et explore un large répertoire faisant la part belle à la création contemporaine. Il reçoit de nombreuses distinctions pour son travail de directeur et ses mises en scène (Leslie Boosey Award, Prix des Critiques du théâtre de Hollande, Prix Prins Bernhard Cultur fonds, Prix Johannes Vermeer, Médaille d’Or des Arts et des Sciences de la Maison d’Orange Nassau).
MACHA MAKEÏEFF
Macha Makeïeff dirige La Criée, Théâtre national de Marseille. Elle réalise sa première mise en scène avec Antoine Vitez, fonde, avec Jérôme Deschamps, « Les Films de mon Oncle », pour le rayonnement de l’œuvre de Jacques Tati, et ensemble ils réalisent pour Canal+ Les Deschiens. Macha Makeïeff crée la rétrospective Jacques Tati à la Cinémathèque Française. À La Criée, elle crée Les Apaches, Ali Baba, met en scène Lumières d’Odessa de Philippe Fenwick, Trissotin ou les femmes savantes de Molière, Les Âmes offensées de Philippe Geslin et La Fuite ! de Mikhaïl Boulgakov. À l’opéra, elle monte Les Brigands d’Offenbach, L’Enlèvement au sérail de Mozart, La Veuve Joyeuse de Franz Lehar, Moscou-Tchériomouchki de Chostakovitch, La Calisto de Cavalli, L’Étoile de Chabrier, Zampa de Hérold, Les Mamelles de Tirésias de Poulenc. En 2019, Macha Makeïeff joue une partie de billard dans Lewis versus Alice au Festival d’Avignon, crée l’exposition « Trouble fête, Collections curieuses et Choses inquiètes » à la Maison Jean Vilar et publie Zone céleste chez Actes Sud. Elle dirige de nombreuses master classes et préside le Conseil artistique et scientifique du Pavillon Bosio École supérieure d’arts plastiques de Monaco.
JEAN-FRANÇOIS CHOUGNET
Jean François Chougnet est historien et président du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille depuis 2014. Il est successivement est directeur général du Parc et de la Grande Halle de la Villette à Paris (2000-2006), directeur du Musée Berardo à Lisbonne (2007 à 2011) puis directeur de Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture (2011 à 2014).
MAJA HOFFMANN
Fondatrice et présidente de la Fondation Luma, et fondatrice de Luma Arles, Maja Hoffmann dirige la biennale artistique Elevation 1049 à Gstaad et assure la programmation de Luma Westbau à Zurich. Elle est présidente du Swiss Institute à New York et de la Fondation Vincent van Gogh à Arles, vice-présidente de la Fondation Emanuel Hoffmann à Bâle, et siège au conseil d'administration des Serpentine Galleries à Londres, de la Kunsthalle Zürich, du New Museum of Contemporary Art et du Center for Curatorial Studies at Bard College à New York. Maja Hoffmann soutient les actions des Fondations MAVA et Tour du Valat, et de Human Rights Watch.
Modérateur
TIMOTHÉE PICARD
Dramaturge du Festival d’Aix-en-Provence