coucou

Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart

direction musicale de Louis Langrée — mise en scène de Dmitri Tcherniakov

Date de captation
5 juillet 2010
Langues
Spectacle en italien soustitré en français
Territoire de distribution
Vidéo accessible dans le monde entier
Vidéo disponible en rediffusion jusqu’au
05.08.2020

Don Giovanni
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Dramma giocoso en deux actes, KV 527, livret de Lorenzo da Ponte
Créé le 27 octobre 1787 au Théâtre national de Prague


Le rire à l’effroi enchaîné. De toutes les manifestations du mythe donjuanesque, l’opéra de Mozart est la plus riche, la plus contrastée, la plus surprenante. Dès l’ouverture de ce dramma giocoso où l’effrayante grandeur de la musique infernale se mue en course échevelée, le ton est donné : fort de ses mille et trois conquêtes, le libertin danse au-dessus de l’abîme. Prédateur de Donna Anna dont il tue le père, de Donna Elvira dont il renie le mariage, de Zerlina dont il trouble les noces, Don Giovanni ne sera arrêté dans sa course folle que par une statue de pierre qui l’invite à un banquet où l’on ne mange pas de nourriture terrestre. Et soudain les quiproquos équivoques de l’opera buffa laissent place à une béance métaphysique qui fascina les romantiques. Plus de deux siècles après sa création, ce sommet de l’art lyrique conserve toute sa puissance. Et sa mozartienne ambivalence.

PROGRAMME DE SALLE (PDF)